À Balakliia, libérée du joug russe, la fin d’un long calvaire: le récit de l’envoyé spécial du Figaro

Posted on

Par Romain Sinnes

Publié le 13/09/2022 à 20:20, Mis à jour le 14/09/2022 à 07:59

Des habitants de Balakliia se pressent sur la place centrale de la ville libérée, à l’occasion d’une distribution de nourriture, mardi 13 septembre. Romain Sinnes

REPORTAGE – Délivrée grâce à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, la ville a vécu pendant six mois sous la férule des soldats de Poutine.

Envoyé spécial à Balakliia

Gare de Kharkiv, 7 h 30. La vingtaine de véhicules qui composent le convoi prend la route, ouverte par une escorte policière et militaire, sous la supervision du conseiller du ministre de l’Intérieur ukrainien, Anton Geraschenko. Arrêts minutés et signal sonore pour annoncer les départs, le premier accès officiellement délivré par Kiev aux zones libérées dans la région de Kharkiv est réglé comme une horloge.

Au terme d’un itinéraire sinueux de plusieurs heures, les premiers stigmates de la guerre, bien visibles, apparaissent de part et d’autre de la chaussée. Carcasse de véhicules calcinés, maisons éventrées, entrepôts anéantis… À Pryshyb, pas un seul bâtiment n’a été épargné.

À lire aussiComment les Ukrainiens font reculer l’armée russe

Le tracé fait escale dans le village de Verbivka, amputé de plus de la moitié de ses 4000 habitants initiaux. Le long de la route, plus loin, un supermarché est coupé en deux par un bombardement, quelque 200 villageois, vraisemblablement informés de l’événement, sont massés sur le trottoir…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services